Le paradoxe de l’Erika

LE PARADOXE
DE L’ERIKA

FABLE INITIATIQUE

bandenoir

Comment rendre un rapport ministériel intéressant, décalé, burlesque, accessible à un large public tout en gardant son message ?

bandenoir

C’est le pari qu’a fait la Tribouille avec « Reconsidérer la richesse », le rapport final de la mission des « Nouveaux facteurs de richesse » dirigée par le philosophe et conseiller référendaire à la Cour des Comptes, Patrick Viveret. De ce document, la compagnie nantaise a choisi de traiter trois idées fortes sous forme de triptyque intitulé « Les contes de la Richesse » qui conserve la volonté de Patrick Viveret d’interroger chaque citoyen sur la société à construire et mettre l’accent sur l’importance de redonner la parole à chacun d’entre nous.

bandenoir

TÉLÉCHARGEMENTS
> Dossier des « Contes de la richesse »
> Dossier pédagogique
>
Fiche technique
> Photos haute définition


DISTRIBUTION
Comédiens : Solène Gendre, Frédéric Riclet, Pierre Roba
Mise en scène : Philippe Piau
Scénographie : Gaêlle Bouilly
Construction décors : Lionel Azambre et Bruno Do Nascimento
Travail corporel : Josias Torres-Galindo (danseur / chorégraphe)
Costumes : Gaêlle Choveau
Création musicale et sonore : Pascal Marcault
Décors : Ateliers du Théâtre Régional des Pays de Loire
Création lumière : Evelyne Roba
Graphisme : Bruno Poiré et Romain Diguet

DURÉE : 1 h 10
JAUGE : 150 personnes
PUBLIC : partir de 15 ans

bandenoir
« Le paradoxe de l’Erika » une fable initiatique, est le premier spectacle du triptyque.

Trois personnages ballottés par la vie suivent leur train-train de catastrophes sur une plate-forme circulaire qui pourrait être un monde en 2 dimensions où n’apparaît qu’un totem de métal comptabilisant les profits de ces catastrophes. L’accident de la route de l’un d’eux sera le début d’une quête obstinée de la réponse à cette question paradoxale :  » En quoi son accident de la route fait-il monter le PIB  » ? Les voilà  ainsi tous les trois embarqués dans une étonnante exploration, tant il est vrai que changer son propre regard sur le monde et explorer de nouveaux repères, bouscule un peu les habitudes. Au fil de leurs aventures leurs certitudes chancellent et leur monde se modifie, passant de 2 à 3 dimensions et noyant ce totem comptable au milieu d’autres indicateurs. Ils découvrent peu à peu que derrière les comptes, se dessinent les contes. Derrière la façon dont les sociétés comptent ce qu’elles nomment richesse, production et activité, il y a en réalité des choix de société. Comment les sociétés se racontent-elles leur histoire avec leur part de rêve et de cauchemar ? Et comment pouvons-nous inventer d’autres contes que ceux qu’on nous impose ?

bandenoir


bandenoir

CONTACT DIFFUSION
ANNE GROISARD
06 95 38 41 41
diffusion@tribouille.fr

SOUTIEN
Ministère de la Culture – la Drac des Pays de la Loire
Conseil Régional des Pays de la Loire
Ville de Nantes
Ville de Nort-sur-Erdre
Ville d’Orvault
Pays Loire-Lys-Layon-Aubance
Théâtre Régional des Pays de Loire
A.C.I.D.D. (Association pour la communication et l’information sur le développement durable)

bandenoir